1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Connexion S'enregistrer   Mot de passe perdu   Pseudo perdu

Connexion

Et si on regardait... Ainsi soient-ils ? (ou pas !)

Ainsi soient ilsAyant décidé de remettre de l’ordre dans ma vie, je me suis naturellement tourné vers l’ordre ecclésiastique. Tout n’y est que paix, amour et volupté. Bienheureux les simples d’esprits car le Royaume des cieux est à eux. Ca doit être bondé là-haut. Du coup, je me suis tourné vers Ainsi soient-ils, la série diffusée sur Arte entre octobre 2012 et octobre 2015. Ainsi soient-ils, keskecé ? C’est une série de 3 saisons de 8 épisodes de 50 minutes racontant l’histoire de jeunes séminaristes entrant dans les ordres. Ainsi soit-il. Et amen… l’apéro, lecteur, y’en a besoin.

Et si on regardait... Billions ? (ou pas !)

billionsIl neige. Non, pas sur le lac Majeur, Maman, y’a que toi pour avoir ce genre de références, et arrête d’écouter Nostalgie, depuis que j’ai entendu Las Ketchup dessus j’ai envie de défoncer cette radio qui m’a fichu un coup de vieux. Bref, il neige et j’en ai profité pour regarder les deux saisons de Billions, en attendant la troisième. Billions, keskecé ? C’est l’histoire d’un procureur américain, Chuck Roades qui va poursuivre le géant américain Axelrod, gérant d’un hedge fund. Sauf que Mme Roades est une employée d’Axelrod et elle est proche de lui. En plus, y’a Paul Giamatti et Damian Lewis.

Et si on regardait... Baron noir ? (ou pas !)

Baron noirEt pourquoi ne pas regarder une série qui parle de la politique ? Si Les Hommes de l’ombre est une excellente série (parce que Bruno Wolkowitch, surtout en saison 1), Baron noir n’est pas en reste. Baron noir, keskecé ? C’est une série qui raconte l’histoire de Philippe Rickwaert, magouilleur comme il en est de bons dans notre paysage politique français, pour Francis Laugier (interprété par Niels Arestrup), candidat puis président de la République française. Comment va-t-il se sortir de ses magouilles qui le rattrapent alors que Laugier le lâche une fois au pouvoir ?

Et si on regardait... Sam ? (ou pas !)

SamAvec la reprise de janvier qui nous force tant bien que mal à perdre quelques kilos acquis pendant les fêtes, on reprend aussi les séries, et c’est ce qu’a fait TF1 en projetant la deuxième saison de Sam. Sam, keskecé ? C’est une série de TF1 avec Mathilde Seigner dans le rôle-titre pour la première saison, rôle repris par Natacha Lindinger en deuxième saison. Cela raconte l’histoire d’une prof de français dans son collège de REP[1]. Elle est assez excentrique mais fait face à différentes situations et dépasse le cadre simple de son emploi pour les élèves mais aussi les collègues.

Et si on regardait... Engrenages ? (ou pas !)

engrenagesJ’ai terminé avec un peu de retard la sixième saison d’Engrenages, une des premières séries Canal + à avoir eu le label création originale de la chaîne. Engrenages, keskecé ? C’est une série policière qui nous fait suivre des enquêtes avec différents points de vue (avocat, procureur, police) et qui se recoupent… ou pas. La série comporte six saisons de huit ou douze épisodes jusqu’ici et il se pourrait que la septième soit la dernière à en croire les rumeurs[1]. Ou pas, une fois de plus[2]. Et c’est cela que l’on aime dans Engrenages : l’incertitude.

Et si on regardait... Paris etc. ? (ou pas !)

parisContinuant sur ma lancée de séries françaises, je me suis rué sur Paris etc., une série Canal + de 12 épisodes d’environ 30 minutes, réalisée par Zabou Breitman sur une idée de Maïwenn. Paris etc., keskecé ? Ca raconte l’histoire de cinq parisiennes d’âges et de milieu différents qui vivent dans le Paris d’aujourd’hui. Ce sont cinq portraits féminins différents qui sont tirés par Zabou Breitman, qui sont en quelque sorte une chronique de vie des femmes de la capitale française ou qui y viennent pour un temps, de nos jours. Et ça commence par une pipe, et malheureusement pas celle de Magritte.

Et si on regardait... Un village français ? (ou pas !)

Un village françaisAlors que la série s’est achevée jeudi dernier sur France 3, j’avais envie de lui dire au-revoir dans de bonnes conditions. Un village français, keskecé ? C’est une très bonne série de 7 saisons composées par 72 épisodes, d’une cinquantaine de minutes chacun, diffusée entre 2009 et 2017 sur France 3. C’est également la preuve que le service public en France arrive encore à produire, de temps à autres, de bonnes séries, surtout quand elles parlent d’un petit village de France qui voit sa vie bouleversée alors que les Allemands débarquent en 1940.

Et si on regardait... Guyane (ou pas !)

2017 11 17 GuyaneAyant envie de vacances au soleil, je me suis dit que j’allais regarder Guyane parce que je n’avais pas les moyens de partir. Guyane, keskecé ? C’est une série de huit épisodes diffusée sur Canal + début 2017 et qui raconte l’histoire d’un gars qui est à l’école des Mines, qui passe devant la directrice de l’école qui n’a pas envie de le garder dans l’école mais comme l’école « connaît l’importance de l’esprit de corps », elle est prête à pardonner à ses membres à condition qu’ils méritent la seconde chance qu’on leur offre. Cette seconde chance sera un stage en Guyane dans une compagnie aurifère.

Et si on regardait... Nobel ? (ou pas !)

NobelLe froid arrivant sur la France en cette période automnale, j’ai décidé de me mettre au chaud puis de partir en Norvège pour regarder Nobel, série qui ne coûte pas un rond mais qui parle de prix malgré tout. Nobel, keskecé ? C’est une série norvégienne diffusée sur NRK de septembre à novembre 2016, rachetée par Netflix et arrivée chez nous en septembre 2017 sur Canal +. Elle nous parle de soldats norvégiens en Afghanistan et au pays, pris dans des rouages géopolitiques à la suite d'un SMS mystérieux.

Et si on regardait... The State ? (ou pas !)

The state

Comme promis lors du dernier billet que j’ai écrit, parlons de The State, série sur laquelle je suis tombé par hasard. The State, keskecé ? C’est une mini-série anglaise de quatre épisodes d'une cinquantaine de minutes environ, diffusée sur Channel 4 du 20 au 23 août 2017 et diffusée en France sur Canal + les 4 et 11 septembre derniers (à raison de deux épisodes par soirée). Ne tournons pas autour du pot : c’est excellent et j’en suis resté scotché (non, pas comme le whisky, mais comme le ruban adhésif qui vous empêche de bouger après). Vous allez me demander avec raison pourquoi je n’ai pas écrit dessus avant. C'est simple : je n’écris qu’un billet tous les 15 jours et je finissais Kim Kong. Bref, assez parlé de mon dernier billet. Tournons-nous vers cette série un bon Scotch à la main (oui, comme le whisky cette fois, mais en le consommant avec modération).

Les derniers commentaires Article