1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Connexion S'enregistrer   Mot de passe perdu   Pseudo perdu

Connexion

Interview avec Jordan Hinson à la Sci-fi convention 2011

jordan_hinsonAinsi que nous vous l’annoncions depuis plusieurs semaines, grâce à notre partenariat nous avons pu interviewer les acteurs et actrices invités à la Sci-fi convention à Paris le week-end des 16 et 17 avril dernier.

 

La première interview a été avec la très souriante Jordan Hinson alias Zoé dans Eureka. Elle nous a accueilli à la table de son petit déjeuner et n’a jamais quitté son sourire. Nous avons donc pu lui poser durant 10 minutes une série de questions sur Eureka, sur elle et sur ses différents projets.

 

Attention, étant donné que nous sommes en retard sur la plupart des diffusions américaines, cette interview peut comporter des spoilers. Ils seront signalé à chaque question concernée, prenez y garde pendant votre lecture.

 

Spoilers

Question: Dans la saison 4 il y a beaucoup de changements dans la vie de Zoé, vous êtes donc moins présente que dans les saisons précédentes. A quoi peut-on s’attendre par la suite, serez-vous plus présente ?  

Jordan  Hinson: Je ne sais pas exactement où vous en êtes mais je suis allée à la fac, à Harvard. Je pense que ça rend les choses intéressantes car mon père et moi avons toujours été très proches et maintenant que j’ai déménagé, il doit apprendre à vivre seul sans sa fille et moi j’essaie juste de grandir, de vivre ma vie. Nous sommes toujours les mêmes père et fille, je vais venir lui rendre visite. Je pense que c’était aussi une décision personnelle de prendre un peu de recul et de venir tourner la série de temps en temps. Ça a été fun.

 

Spoilers

Q : On a pu voir que Zoé et Zane se rapprochaient. Que va-t-il se passer entre eux ?

J H : Je ne sais pas. Je pense que ce n’est rien de sérieux, c’est juste une petite amourette. Je ne sais pas, mais je pense qu'ils ne sont probablement pas faits l’un pour l’autre. Si vous regardez la série, vous voyez vite que Jack le déteste. C’est la dernière personne qu’il voudrait voir avec sa fille. (rires) Je pense qu’il ne laisserait jamais rien se passer entre eux.

 

Q : Vous ne voyez donc aucun futur pour leur couple ?

J H : Non je ne pense pas qu'ils aient un futur,  je pense qu'on n’entendra pas sonner les cloches de si tôt ! (rires)

 

Q : Quel est l’aspect de votre personnage que vous aimez le plus ?

J H :  J’aime le fait qu’au début c’était quelqu'un qui n’avait aucune idée de là où allait dans sa vie et qui se rebellait contre le monde entier, et que maintenant elle s’est posée et s’est très bien adaptée. J’aime le fait qu’elle s’adapte facilement. J’aime la relation qu’elle a avec son père. Ils peuvent se taper sur les nerfs, mais sont toujours là l’un pour l’autre. J’imagine que c’est assez proche de ce que je connais. Mon père et moi sommes proches, c’est aussi un officier de police.

 

Q : Il n’a donc pas été trop dur de se mettre dans la peau de Zoé dans ce cas ?

JH : Oui c’est très étrange. Je pense qu’il y a beaucoup de similitudes entre Zoé et moi. Ça la rend assez facile à jouer pour moi.

 

Q : Comment voudriez-vous la voir évoluer. Etant donné que vous vous sentez proche d’elle, y’a-t-il certaines choses que vous voudriez pour elle ?

JH : J’aime l’idée qu’elle continue à grandir, peut-être qu’elle trouve un travail, à Global Dynamics par exemple. La saison dernière, dans la deuxième partie de la saison 3, elle a montré qu’elle était intéressée par le métier de docteur. Je pense que c’est vraiment cool car cela peut lui laisser de nombreuses opportunités dans la ville, elle peut travailler près de son père.

 

Q : On pourrait donc la voir prendre part aux recherches de la ville ?

JH : Oui. Et il y a l’infirmerie du complexe, donc elle pourrait y avoir un travail. Je pense que ça serait cool vu que ces gens l’ont élevée qu’elle prenne part à cet autre aspect de la vie de la communauté.

 

Q : Si vous pouviez prendre une invention de la série et la garder pour vous, laquelle serait-ce ?

J H : (rires) Il y a un épisode avec un hoverboard. Je me suis toujours dit que ça serait vraiment cool de se promener la dessus. Il y a beaucoup d’éléments très cool. Ne serait-ce que les capacités médicales qu’ils ont. Il est très facile de soigner une petite coupure avec un coup de laser. C’est incroyable. Je crois me souvenir qu’il y a un épisode où ils se débarrassaient d’un bouton ou d’une verrue. Vous imaginez ca ? Vous vous réveillez et vous pouvez juste zapper vos boutons. Ce serait génial!

 

Q : Avoir une maison qui parle comme Sarah, c’est un rêve ou un cauchemar ?

JH : Ce serait un vrai cauchemar! (rires) Ce serait sympa dans le sens où vous avez une maison intelligente qui peut faire n’importe quoi pour vous. Mais en même temps il n’y a même pas d’eau dans la douche, c’est un système d’air. Et puis elle est très fouineuse donc je pense que ça deviendrait très pesant avec le temps.

 

Q : Vous auriez l’impression de ne jamais être seule ?

JH : Voila, il n’y a aucune intimité. Et puis c’est une maison, vous voulez simplement y dormir sans vous dire que la maison vous regarde.

 

Q : Etre la plus jeune du cast vous donne une place spéciale auprès des autres acteurs, se sont-ils montrés protecteurs avec vous ?

JH : C’est amusant. J’ai commencé la série quand j’avais 13 ans. Entre Colin (Ferguson) et moi il y a eu un lien immédiat. Je ne peux pas dire qu’il soit comme un père pour moi, c’est plutôt comme un oncle un peu fou et délirant (rires). Dès le début nous sommes devenus de très bons amis, je pense que j’étais mature malgré mon jeune âge et il l’a ressenti. On traîne ensemble tout le temps en dehors du tournage pendant notre temps libre. C’est l’un de mes meilleurs amis. Il y a forcement eu un côté protecteur, c’est toujours le cas. Je pense être comme sa nièce. Je ne sais pas vraiment comment le définir, une petite sœur peut-être. Grandir sur le plateau de la série a été très intéressant, tout le monde devient comme un membre de la famille. Heureusement il est très agréable de travailler avec tout le monde. C’est vraiment comme une petite famille. C’est finalement assez normal.

 

Q : Avez-vous de nouveaux projets prévus maintenant que vous êtes un peu moins présente ?

JH : Je viens de finir Harold et Kumar. Ça va sortir à la période de noël, c’est en 3D. C’est vraiment très cool. Mon personnage est dingue et délirant, c’était très amusant à faire. Ce que je voudrais c’est pouvoir continuer la série tout en tournant des films à côté. Avoir du temps libre pour travailler sur différentes choses et ne pas avoir à être à Vancouver tout le temps. Pour le moment j’auditionne pour mes prochains projets et je vais retourner faire Eureka dans quelques mois.  J’essaie juste de voir ce que je veux et de le faire.

 

Q : Donc la série est tournée au Canada, vous y vivez où c’est juste un lieu de travail ?

JH : Une grande partie du temps, six à huit mois par ans, je dois vivre à Vancouver pour la série. Lorsque j’avais 14 ou 15 ans c’était particulièrement dur d’être loin de chez moi, de ma famille et de mes amis. Ma mère a bien sûr dû venir avec moi car je ne pouvais pas partir toute seule. C’est assez fou, c’est comme commencer une toute nouvelle vie dans un autre pays. Il faut s’y faire, rentrer chez soi quand on peut. Avoir la possibilité de faire des allers-retours maintenant pour avoir une vie de famille et ne pas se sentir recluse dans un autre pays c’est important.

 

Q : Vous avez fait une apparition dans Hank, comment s’est passée la transition d’une série de science fiction vers une série comique ?

JH : C’était vraiment cool. C’est cool d'être filmer en face d’un public. Vous travaillez sur quelque chose, vous répétez pendant une semaine et vous avez une gratification immédiate en le jouant devant un public. Vous n’avez pas besoin d’essayer de deviner ce qui est drôle, il suffit de voir si les gens vont rire ou non. Il y a beaucoup de pression mais c’est aussi très amusant. C’est cool de faire quelque chose de différent car j’ai fait du drama mélangé à de la comédie pendant des années, et c’était sympa de faire de la vraie comédie. Ce qui est aussi très cool c’est que c’est un public totalement différent. Je me suis donc retrouvée devant des gens très différents qui n’avaient jamais vu Eureka.

 

Q : Ça n’a pas été trop stressant de jouer et tourner devant un vrai public ?

JH : La première fois totalement !  Tout c’est fait dans la précipitation, deux filles devaient jouer ce rôle et j’ai eu du mal à trouver le juste milieu. J’ai eu deux jours de répétition avant le tournage, ce qui n’est rien! J’avais les cheveux roux foncé et ils voulaient que je soit blonde j’ai du aller dans un salon (rires). Nous y sommes allé à 9 heures du soir, et ça n’a pas été facile de passer de ma couleur au blond, on a fini à près de 2 heures du matin et il fallait que je sois sur le plateau le lendemain, prête pour tourner devant un public. J’étais fatiguée et sous pression mais c’était vraiment fun. Quand vous êtes en train de le faire il n’y a rien d’effrayant, cela ne vous affecte pas car vous faites une chose que vous aimez.

 

Q : Cela vous a donné envie de faire du théâtre ?

JH : En fait j’ai grandi en faisant du théâtre, j’ai joué dans des pièces alors que je n’avais que 5 ans.

 

Q : Vous aviez donc l’habitude de jouer devant un public ?

JH : Oui je pense que ça m’a beaucoup aidé. Ce n’est pas comme dans Eureka où vous pouvez parler très bas car il y un micro pour l’enregistrer, il faut se projeter bien plus. J’aime le théâtre, j’aime aller au théâtre.

Je pense qu’une part de moi favorise le dramatique car il y a plus à faire avec les relations entre les gens et le développement des personnages. Mais faire les deux (comédie et drama) m’amuse beaucoup. Si je peux continuer à faire les deux je serais vraiment heureuse.

 

Q : Regardez-vous des séries télévisées ? En avez-vous le temps ?

JH : Oui. J’ai pas mal de temps pour regarder des séries. Celle que je préfère est probablement Dexter. Ce n’est pas vraiment de la science fiction mais il y a des éléments très noirs. Je pourrais la regarder, et je l’ai parfois regardé, 10 heures d’affilées. Mad Men est une autre de mes séries préférées. Il y a beaucoup de séries du câble dont je suis fan.

 

Q : Si vous pouviez jouer dans une autre série, ou un autre personnage, lesquels choisiriez-vous ?

JH : Je jouerais dans Dexter. Je pourrais être un tueur, n’importe quoi ! Je pourrais simplement tenir la perche du micro s’ils me le demandaient, j’aime tellement cette série que tout m’irait. J’aimerais aussi jouer dans Mad Men. L’idée de faire quelque chose qui se passe dans les années 50 ou 60 est vraiment cool. Il y a les costumes et les différentes attitudes. On boit, on fume, c’est toute une atmosphère.

 

Q : Il y pas mal de futures séries qui se déroulent à cette période…

JH : Oui il y a pas mal d’opportunités !

 

Q : Y’a-t-il un acteur d’une autre série, ou de films, que vous aimeriez voir dans Eureka ?

JH : Si je dis Michael C. Hall ou John Hamm ça va sembler un peu répétitif ! (rires)

 

Q : Et bien on pourrait le comprendre !

JH : C’est vrai ! Il y a tellement d’acteurs incroyables à la télévision en ce moment, que ce soit les acteurs principaux ou les secondaires. En regardant certaines séries du câble, je pense que la qualité du jeu d’acteur et bien meilleure que ce qu’elle était dans le passé. Beaucoup d’acteurs qui rêvaient de cinéma veulent être à la télévision. Je pourrais continuer à l’infini à nommer les gens avec qui j’aimerais travailler.

 

jordan1

 

A la fin de l’interview elle nous a fait le cadeau d’un petit mot pour le sériepod alors gardez les oreilles à l’affût !

 

Sandra Bellisardi pour Serieviewer

Commentaires   

+1 #1 Quand même 21-04-2011 18:45
Merci pour cette interview qui est très sympa.
Elle à l'air toute mimi Jordan et je lui souhaite de réussir ses projets et réaliser ses rêves.
Citer
0 #2 Coco Shaker 22-04-2011 13:38
Tout à fait d'accord avec toi! J'aurai adoré la rencontrer!!!
Citer

Ajouter un Commentaire

Tout contributeur demeure propriétaire des droits de propriété intellectuelle qui seraient attachés à ses messages. Les propos tenus sur ce forum sont néanmoins publiés sous votre propre responsabilité. A ce titre, vous devez respecter les lois et règlements en vigueur et le droit des personnes. Par exemple, vous ne devez pas diffuser des messages violents, injurieux, diffamatoires, racistes, révisionnistes, faisant l’apologie des crimes de guerre, pédophiles, appelant au meurtre ou incitant au suicide, incitant à la discrimination ou à la haine ou dont le contenu reproduirait intégralement sans autorisation une œuvre protégée par la propriété intellectuelle (ex. articles de presse, message d’un tiers). Sont aussi interdits tous messages et liens portant ou incitant au téléchargement illégal, ainsi que le streaming illégal, notamment en partageant tout média dont le contenu est protégé (vidéos et photos promotionnelles officielles et captures officielles permises). Cependant les liens vers d'autres sites sont permis, à condition d'en préciser déjà l'URL du site général (page d’accueil), avant celui de la page en question. Sont également autorisés les citations ou extraits d'articles ou informations, montages d'extraits ou parties à buts artistiques ou informatifs (avec affichages des sources). Veillez par ailleurs à respecter la courtoisie nécessaire au bon déroulement des débats.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les derniers commentaires Article