1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer
Connexion S'enregistrer   Mot de passe perdu   Pseudo perdu

Connexion

Interview avec Jasika Nicole à la Sci-fi convention 2011

jasika_2Ainsi que nous vous l’annoncions depuis plusieurs semaines, grâce à notre partenariat nous avons pu interviewer les acteurs et actrices invités à la Sci-fi convention à Paris le weekend des 16 et 17 avril dernier.

 

Notre troisième interview était avec la très belle Jasika Nicole qui interprète Astrid dans Fringe.  Elle s’est montrée très ouverte et s’est pliée avec plaisir à l’exercice des interviews, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a des choses à dire, elle répond à tout très consciencieusement. Nous avons donc eu dix minutes (un tout petit peu moins) pour lui poser nos questions, une nouvelle fois nous avons du écourter mais nous gardons le reste de nos questions sous la main. Nous avons donc pu lui parler de Fringe, de son rôle, ainsi que de ses futurs projets.

 

Attention, étant donné que nous sommes en retard sur la plupart des diffusions américaines, cette interview peut comporter des spoilers. Ils seront signalés à chaque question concernée, prenez y garde pendant votre lecture.

 

Question : Dans le monde alternatif votre personnage est très différent de la « véritable » Astrid, comment vous faites pour passer de l’une à l’autre ? C’est difficile pour vous ?

Jasika Nicole : Anna Torv a probablement eu un travail plus difficile à faire, car elle se bat contre sa version alternative dans un épisode. Astrid n’a pas eu ce genre de situation pour le moment.

 

Q : Pour le moment ? Donc peut-être …

JN : Qui sait. Peut-être dans la saison 4…

Vous savez ce n’est pas si difficile de les jouer toutes les deux car elles sont les deux faces d’une même personne. L’une d’entre elle est très sensible et pleine d’empathie, l’autre est soumise à un régime militaire, elle est mal à l’aise en société. C’est le même personnage parce qu’elles se ressemblent, elles ont le même nom mais honnêtement c’est comme jouer deux personnes différentes dans deux séries différentes (rires). Ce me rappelle beaucoup le travail sur scène et le théâtre car vous savez il y a tellement de séries et de gens qui jouent des tas de rôles différents. C’est vraiment comme prendre cette pratique du théâtre et la mettre dans une série télévisée. Et puis les costumes, les vêtements pour chaque Astrid sont si différents que c’est vraiment très facile de les différencier physiquement. L’une porte des bottes de combat et un uniforme de l’armée alors que l’autre porte des talons, des jeans, des boucles d’oreilles, des choses comme ça. C’est un autre lien avec le théâtre quand vous vous maquillez avant de faire un spectacle, vous prenez le temps de vous glisser dans la peau de celle que vous devez jouer, du personnage. Donc c’est ce que je ressens quand j’enfile les vêtements de chacune des Astrid.

 

Q : Etiez-vous excitée lorsque l’on vous a annoncé qu’il allait y avoir un autre univers et que vous auriez à jouer deux personnages ? Ca n’a pas été stressant ?

JN : J’aimerais me rappeler exactement la façon dont ça c’est passé mais je ne m’en souviens pas ! On a entendu parler d’un univers alternatif mais je ne savais pas si je serais présente là bas, si j’y ferais une apparition. Il aurait pu y avoir un univers alternatif dans lequel Astrid serait une star de Broadway ou quelque chose comme ca, et pas un membre de l’équipe Fringe, donc je n’avais aucune idée de ce que ça serait et de si elle y existerait ou pas. J’ai été très excitée d’apprendre qu’elle y serait. Et vous savez nous recevons nos scripts si tard que tout le monde, les équipes techniques etc. avaient déjà lu le script et nous disaient « oh vous n’avez pas encore lu ce qui se passait pour Astrid, attendez de voir ça c’est dingue ». Je n’arrêtais pas de me demander « quoi, qu’est-ce qu'il se passe, qu’est-ce qu'il lui arrive, qu’y a-t-il de si excitant ? » (rires). Et quand je l’ai lu et que j’ai su qu’elle était autiste je me suis dit « oh la vache, c’est génial ! » C’est une super opportunité de jouer deux personnages dans une même série. J’ai l’impression que les acteurs de séries télévisées ne l’ont pas si souvent donc je me sens très chanceuse de travailler sur une série comme celle-ci. Vous ne savez jamais ce qui va vous arriver avec Fringe.

 

Q : Maintenant que vous savez qu’il y aura une saison 4, que voulez-vous voir arriver à chacun de vos personnages ?

JN : Elles n’ont pas besoin de se rencontrer en personne, mais je voudrais juste que l’Astrid de ce monde pose des questions sur l’autre. Je ne sais pas si l’Astrid alternative connaît l’existence de l’autre mais cette Astrid sait. Je suis sûre qu’elle se demande, Olivia y est allée, elle a côtoyé l’autre Astrid, à un moment elle va devoir lui demander « alors comment est l’autre Astrid ? ». Et Olivia va lui dire et elle aura le souffle coupé. J’aimerais vraiment que cela lui arrive, juste qu’elle ait une conversation sur tout ça. Je veux dire si vous aviez un double quelque part vous voudriez savoir comment il est (rires).

 

Légers spoilers saison 3

Q : Nous avons vu un épisode où Astrid aide tout le monde, elle est la clé qui permet de trouver toutes les pièces de l’arme. Va-elle être plus présente dans le cœur même de cette histoire ?

JN : En fait l’épisode le plus important de la saison (3) pour elle arrive, et je crois que c’est le numéro 19 qui vient d’être diffusé vendredi dernier, en fait hier soir (le 15 avril ndlr). Nous ne l’avons pas encore vu étant donné que nous étions ici et donc je ne sais pas vraiment de quoi il a l’air mais c’était un très gros épisode pour Astrid. Je ne veux pas vous spoiler car c’est génial et je veux que vous le viviez pleinement mais en fait tout se casse la figure et Astrid est la seule personne qui tient bon. C’est un peu à elle de tout gérer et de s’assurer que tout va bien. C’est un épisode si dynamique, dynamique un peu dans le genre de notre épisode musical de l‘année dernière qui est arrivé de on ne sait où, c’était totalement inattendu. Quelque chose de semblable arrive dans cet épisode 19 et je ne veux pas vous dire ce que c’est. C’est vraiment cool, quand je l’ai découvert je me suis dit « oh c’est génial ! C’est vraiment cool qu’ils fassent ça ! » (rires). Astrid ne fait pas partie de cet aspect de l’épisode, un truc vraiment génial arrive et elle est de l’autre côté. Tout cela prendra du sens quand vous l’aurez vu. Pour le moment je parle et ça a l’air totalement vague et étrange mais bon c’est en effet la première fois qu’elle est vraiment vraiment impliquée pour s’assurer que tout va bien. En fait dans tous les épisodes depuis le 19 jusqu’à la fin elle a une place importante dans l’histoire et doit s’assurer que tout va bien pour tout le monde, que les autres sont en sécurité.

 

Q : Au sujet de l’épisode musical, comment s’est déroulé le tournage ?

JN : C’était génial, on était vraiment curieux quand on a découvert qu’il y aurait un épisode musical. Comment est-ce que ca allait marcher ? J’ai un passé dans le musical et le théâtre donc j’étais vraiment très excitée de devoir chanter mais c’est une série de science fiction et vous voyez on ne veut pas sacrifier l’histoire. Pour être honnête  avec vous j’étais surprise et excitée, j’ai pensé que c’était une très belle façon de capturer le fait que le docteur dévore des drogues et que c’est ce qui se passe dans son cerveau. Il n’y a pas d’autre séries comme Fringe qui permette aux scénaristes de proposer de telles idées et qu’elles aient un sens dans l’univers de la série. C’est très juste. C’est vraiment génial (rires).

 

Q : Les gens sont très amusés par la relation entre Astrid et Walter, si vous pouviez choisir l’un des surnoms qu’il lui donne lequel serait-ce, y’en a-t-il un qui vous soit resté ?

JN : Astritch en était un assez fantastique. Mais je ne peux pas vraiment choisir mon favori car ils sont tous si drôles et si inattendus. Il y a aussi… Quand John Noble m’appelle pendant les répétitions, souvent ce n’est pas écrit dans le script. Une fois il m’a appelée « afro », et je me suis demandé comment c’est possible que ça n’est pas été gardé dans l’épisode. C’était vraiment très drôle, c’est peut-être mon préféré mais il n’était même pas dans le script, et n’est jamais apparu à l’écran. Je sais c’est dommage !

 

A la fin de l’interview elle nous a fait le cadeau d’un petit mot pour le seriespod alors gardez les oreilles à l’affût !

 

Sandra Bellisardi pour Serieviewer

Ajouter un Commentaire

Tout contributeur demeure propriétaire des droits de propriété intellectuelle qui seraient attachés à ses messages. Les propos tenus sur ce forum sont néanmoins publiés sous votre propre responsabilité. A ce titre, vous devez respecter les lois et règlements en vigueur et le droit des personnes. Par exemple, vous ne devez pas diffuser des messages violents, injurieux, diffamatoires, racistes, révisionnistes, faisant l’apologie des crimes de guerre, pédophiles, appelant au meurtre ou incitant au suicide, incitant à la discrimination ou à la haine ou dont le contenu reproduirait intégralement sans autorisation une œuvre protégée par la propriété intellectuelle (ex. articles de presse, message d’un tiers). Sont aussi interdits tous messages et liens portant ou incitant au téléchargement illégal, ainsi que le streaming illégal, notamment en partageant tout média dont le contenu est protégé (vidéos et photos promotionnelles officielles et captures officielles permises). Cependant les liens vers d'autres sites sont permis, à condition d'en préciser déjà l'URL du site général (page d’accueil), avant celui de la page en question. Sont également autorisés les citations ou extraits d'articles ou informations, montages d'extraits ou parties à buts artistiques ou informatifs (avec affichages des sources). Veillez par ailleurs à respecter la courtoisie nécessaire au bon déroulement des débats.


Code de sécurité
Rafraîchir

Les derniers commentaires Article